Lecture étude Ademe : cycle de vie comparé d’un véhicule électrique

Share

Une étude assez complète a été commandée par l’Ademe permettant de comparer les véhicules électriques et thermiques vis à vis des aspects énergétiques et environnementaux. Elle fixe la date d’analyse à 2012 et cherche à extrapoler ces résultats à 2020.

L’étude contient des données pour le cas de la France et de l’Allemagne. La situation de ces pays est différente du fait de spécificités françaises : notre électricité majoritairement issue de la filière nucléaire, et la présence massive de véhicules diesel dans le parc.

L’un des paramètres de cette étude concerne également le véhicule : il effectue une distance moyenne de 80 kms par jour. Sa durée de vie a été fixée arbitraitement à 150 000 kms ( voir ci-dessous )  et  10 ans. Le véhicule est une citadine ou un véhicule utilitaire léger.

Lecture de l’étude

Comparatif pour la France France en 2012

L’étude fournit un graphe synthétique de comparaison pour la France en 2012

contribution_vehicule_fr_2012

plus_minus_fr_2012

Premier point intéressant : la consommation d’énergie primaire d’un véhicule diesel est meilleur, de peu, qu’un véhicule électrique.

D’un point de vue environnemental, le véhicule électrique prend un avantage clair sur les véhicules thermiques. Seul le potentiel d’acidification est plus important pour les véhicules électrique, cela étant lié à la fabrication des batteries. L’ensemble résultat est, encore une fois, fortement lié à la situation française privilégiant le nucléaire.
Est-ce une des raisons qui incite les constructeurs automobiles français à se tourner vers le tout électrique ?

contribution_conso_energieSi l’on regarde dans le détail l’utilisation qui est faite des énergies primaires pour les différents véhicules, on obtient :

  • la part majeure des énergies primaires employées dans les véhicules thermiques provient du carburant consommé. Cependant tous les autres postes ne sont pas à négliger : environ 20% de l’énergie est utilisée sur les autres postes ( principalement la fabrication de l’automobile )
  • Dans le cas du véhicule électrique la part des postes autre que l’électricité passe à environ 40% et couvre principalement la fabrication de l’automobile et de la batterie

Comparatif véhicule électrique en Allemagne en 2012

Le mix électrique Allemand est plus représentatif de la situation mondiale. L’étude ne fournit pas de graphe synthétique pour l’Allemagne ( ? ), il faut donc fouiller un peu plus. Les données ne sont pas suffisantes pour obtenir un graphique mais un aperçu général est possible :

en_bref_deutschland

Dans le cas de l’Allemagne, les avantages du Véhicule électrique sont contre-balancés par les inconvénients.

 Projection en 2020

L’étude essaie d’ à l’horizon 2020 pour extrapoler des résultats. Les changements attendus pendant ces prochaines années sont de différents ordre :

  • modification du Mix électrique. De façon générale, un plus grand pourcentage d’énergies renouvelables sera intégré en 2020Mix_energetique_2012_2020
  • au niveau des batteries :
    • technologies moins polluantes
    • amélioration de la densité énergétique
    • amélioration de la durée de vie des batteries
  • du côté des voitures thermiques, amélioration des rendements dûe à l’allégement des véhicules

Les améliorations attendues entre 2012 et 2020 sont résumées dans le tableau ci-dessous :

evolutions_2020

Cependant les résultats sont à prendre avec des pincettes, la variabilité de la projection est très importante donnant un indice d’erreur important à l’horizon 2020. On peut se référer par exemple à la courbe  de variabilité du potentiel de changement climatique : Les zone VE / VT à l’horizon 2020 se recouvrent largement, ne permettant pas de tirer une conclusion.

variabilité_changement_climatique

Nuisances locales

Des données chiffrées sont proposées à ce niveau. Trois axes sont dessinés dans l’étude :

  • des lois spécifiques pour la circulation en agglomération pourraient être prises, avantageant les véhicules électriques
  • la pollution atmosphérique urbaine
  • le bruit
    Le véhicule électrique a clairement un intérêt, mais en dessous de 50 km/h le bruits de frottement des roues est prépondérant au dessus de cette vitesse.
    La réduction du bruit en ville est négligeable à l’horizon 2020 du fait la faible quantité de véhicules électriques prévus ( 2,8% )
    bruit_vs_vitesse

Lecture personnelle

Durée de vie du véhicule

L’étude a été réalisée pour un kilométrage du véhicule de 150 000 kms sur 10ans. C’est la durée de vie estimée d’un véhicule.

Cette durée de vie me semble très limitée au regard des capacités actuelles permettant de produire des véhicules fiables sur le long terme. Pour ma part je souhaite que le véhicule que j’achète puisse au moins atteindre 250 000 kms sans problème majeur, avec il est vrai un kilométrage annuel plus important. Une longévité améliorée favorise par ailleurs les véhicules électriques. Par exemple dans le cas de la consommation d’énergie primaire, le bilan est en faveur du véhicule diesel à 150 000 kms, mais il s’inverse à 170 000 kms :

energie_primaire_vs_kilometrage

La durée de vie des véhicules devrait d’ailleurs être un élément déterminant dans l’amélioration du bilan écologique, une obligation de moyen et de résultat devrait être fixé pour cela.

Reste l’aspect produit de consommation qu’on associe de plus en plus à l’automobile. Cela tend à restreindre artificiellement la durée de vie de celle-ci. Ce facteur peut être amélioré également, en évitant l’obsolescence programmée des véhicules, en permettant la remise à niveau des véhicules, etc ..

Faut-il acheter un véhicule électrique ?

Si nous nous limitons aux résultats de cette étude, il en ressort que d’une façon générale la réponse est négative en Allemagne.
Le bilan s’améliore sur le sol français, il est de peu en faveur des véhicules électriques grâce au mix électrique favorisant le nucléaire. Pour ou contre le nucléaire, les centrales sont aujourd’hui présentes et le pire que l’on puisse faire d’un point de vue écologique serait de ne pas les utiliser.

Néanmoins quelques aspects peuvent remonter l’intérêt du véhicule véhicule électrique :

  • un kilométrage annuel supérieur au cadre de l’étude
  • une durée de vie du véhicule supérieur au cadre de l’étude
  • un accès à des systèmes de recharge gratuits
  • un souhait de réduire les pollutions directes du véhicule, par exemple avec l’apparition de loi visant à réduire les pollutions en milieu urbain

Pourquoi j’aimerais posséder un véhicule électrique

Mon cas personnel montre

  • + un kilométrage annuel supérieur au cadre de l’étude.
  • + Je vise également une durée de vie bien plus longue que ce qui est fixé dans l’étude.
  • – je n’ai pas accès à un système ( connu ) de recharge gratuit
  • – je ne vise pas forcément à réduire les émissions polluantes, je ne vis pas dans un milieu urbain pollué.
    Par ailleurs je n’ai aucun moyen d’accéder à la mesure de ces polluants que mon véhicule génère. Est-il peu polluant, normalement polluant, beaucoup polluant, mystère …

Les deux premiers points ne permettent pas de prendre l’avantage. Et cependant le véhicule électrique m’attire pour différente raison :

  • le confort sonore. Le silence est d’or !
  • la fiabilité théorique d’un véhicule électrique. Un véhicule électrique est mécaniquement plus simple qu’un véhicule thermique. En dehors des pièces d’usure classique, seule la batterie impacte le budget d’entretien.
  • supertankermanque de confiance dans la filière pétrolière :

Les évolutions technologiques liées au traitement des produits pétroliers ont été faibles. Les super tanker sont toujours plus gros, les méthodes d’extraction toujours plus complexes mais écologiquement de plus en plus discutables. L’introduction de carburants verts est également testé, avec un bilan est également mitigé.

J’ai pour ma part une impression bien plus positive sur la filière électrique : de nombreuses innovations sont déjà en cours d’étude avec pour objectifs d’améliorer l’efficacité de cette énergie ( smartgrid, transport de l’énergie par les véhicules, batteries du futur,  …) . Par ailleurs l’intégration de sources d’énergie renouvelables dans la filière électrique est bien maîtrisé aujourd’hui.

Et les autres types de véhicules électriques

N’oublions pas également que l’électrique ne se limite pas à la voiture. Tout au contraire : les vélos électriques sont devenus courants, le scooter électrique a fait également une apparition remarquée cette année sur le stand des constructeurs. Le futur est peu être plutôt sur ce genre véhicule.

Annexes

Autres informations utiles

  • Le mode de rechargement des véhicules électrique à privilégier est le mode lent ( 8kw/h soit 240V / 32A ), du fait d’un rendement bien supérieur.
  • Un intéressant graphique reliant les émissions produites à la vitesse.
    vitesse_pollution
    La vitesse idéale en terme d’émission se situe autour des 80 km/h
  • Une explication sur les procédures de mesure de la consommation (règle ECE R101 )
    cycle_mixte
  • Comparatif des bouquets electriques européens, on y retrouve la spécificité de la France
    bouquet européen
  • Informations intéressantes sur la batterie des véhicules :

« Dans le scénario de référence, il est supposé que la durée de vie de la batterie est la même que la durée de vie du véhicule. C’est ce qui est actuellement demandé dans les cahiers des charges des batteries émis par les constructeurs. Cependant, le manque de retour d’expérience fait peser une forte incertitude sur ce point. 2 scénarios modélisant la réduction de la durée de vie de la batterie ont été réalisés … Pour ce scénario, il est supposé que 1,2 batteries sont nécessaires sur l’ensemble du cycle de vie du véhicule électrique »

Aujourd’hui les constructeurs de véhicules électrique font payer des mensualités censées couvrir l’entretien de la batterie, alors qu’elle est censée durer toute la vie du véhicule. Dans la réalité la batterie pourrait avoir plutôt une durée de vie moyenne d’environ 150 000 / 1,2 = 125 000 kms.

Etudes complète  de l’Ademe

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. jeudi 12 décembre UTC

    […] Lecture étude @Ademe : cycle de vie comparé d’un véhicule électrique http://t.co/BID7m0jnPT  […]

  2. samedi 29 octobre UTC

    […] Estudio del ciclo de vida de un coche eléctrico  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *