Réduire la consommation de son lave-vaisselle

Share

lave_vaisselleRegardons de plus près la consommation d’un lave-vaisselle. Je vais prendre dans la suite de cet article l’exemple d’un modèle Bosch SMV53N4OEU qu’on retrouve fréquemment en magasin et chez les cuisinistes. La méthode s’applique bien sûr à tous les modèles sous couvert de vérifier sa plage de fonctionnement.

lave_vaisselle_label_energieLes consommations

La norme EN50242 oblige les constructeurs à nous fournir des données sur sa consommation. Ces valeurs correspondent la plupart du temps au programme « économique » du lave-vaisselle. Dans le cas de ce lave-vaisselle la consommation normalisée est de :

  •  9,5 l  d’eau
  • 0,92 kWh

Petit cours de mathématique

Prenez vos crayons. La norme indique que la température d’entrée de l’eau est de 15°C +/- 2°C. L’eau est chauffée à 50°C pour le programme Eco. Quelle énergie est utilisée pour réchauffer l’eau, sachant qu’il s’agit d’une simple résistance ?

Rassurez-vous j’ai fait le calcul : 0,386kWh sont nécessaire pour chauffer nos 9,5 l d’eau par lavage. En prenant comme postulat l’utilisation du lave vaisselle 1 jour sur 2 cela nous fait 70,2kWh par an pour chauffer l’eau.

Avec la norme RT2012 et le renouvellement du parc des chauffe-eaux par des ballons thermodynamiques, nous retrouvons de plus en plus souvent des systèmes d’eau chaude bien plus efficaces que cette résistance. Il suffit donc d’utiliser cette eau chaude plutôt que de laisser cette tâche au lave-vaisselle.
Par chance de plus en plus de lave-vaisselles sont capables d’utiliser de l’eau chaude sous certaines limites. Ce modèle Bosch peut, par exemple, utiliser de l’eau jusque 60°C.

eurosQuels gains peut-on en tirer ?

Les ballons thermodynamiques ont en général un COP moyen sur l’année situé aux environs des 2,5 ( bien loin différent du COP maximum donné par le constructeur). Cela pourrait donc réduire la consommation pour le chauffage de l’eau d’un facteur 2,5. Par ailleurs le ballon fonctionne en heure creuse au prix le plus bas (0,1044€ du kwh). Le gain sur l’année sera d’au moins 2,94€ par an. Rapporté sur la durée de vie d’un lave-vaisselle ce n’est pas si négligeable.
Cette valeur est à moduler en fonction de votre fréquence d’utilisation, du programme utilisé, des variations de consommations induites par le lave-vaisselle lui-même (détection du degré de salissure, …) et de la température de l’eau venant du réseau.

Par ailleurs le lave-vaisselle aura un programme plus rapide, il ne passera plus de temps à chauffer l’eau. Si l’eau qu’on lui injecte est de température supérieure à celle du programme (par exemple 55°C au lieu de 50°C), le lavage devrait par ailleurs être plus efficace.

Comment installer ?

lave_vaisselle_robinet2

En général les ballons fournissent une eau entre 50-55°C, donc assez basse pour le lave-vaisselle. Cependant des cycles à 65°C peuvent être programmés régulièrement (fonction anti-légionnellose), ce qui dépasse alors la plage du lave-vaisselle. Plusieurs solutions s’offrent donc à vous :

  • désactiver la fonction anti-légionellose et installer un robinet sur le tuyau d’eau chaude pour 5€. Cela est non-recommandé car cette eau servira à nettoyer votre vaisselle !
  • garder la fonction anti-légionellose activée, et installer un robinet à 5€. Espérons dans ce cas que les surchauffes temporaires à 65°C n’abîment pas prématurément le lave-vaisselle ( ce sont les joints qui devraient souffrir)
  • mettre un robinet thermostatique régulant localement la température de l’eau. C’est l’option que j’ai choisi. Ce type de robinet est plus cher mais comparativement au prix de construction d’une maison c’est indiscernable.

Dans le cas de lave-vaisselle Bosch, il est également nécessaire d’effectuer une programmation spécifique pour lui indiquer l’arrivée d’eau chaude plutôt que froide.

Réduire sa consommation d’eau

Certains lave-vaisselle récents stockent l’eau de rinçage pour réutilisation lors du prochain nettoyage. Cette réserve est de 6 litres. On peut donc imaginer qu’au mieux on gagne 6 litres d’eau. Le coût de l’eau est assez variable d’une région à une autre ( voir le site eaufrance.fr ), mais prenons la valeur moyenne de  0,0034 € le litre d’eau.

Dans le meilleur des cas, nous allons économiser 3,7€ par an. Cela n’est pas négligeable également. Cependant ces lave-vaisselle sont encore aujourd’hui bien plus cher lorsque cette option est présente. Sur une durée de vie d’un lave-vaisselle, cette investissement ne semble pas pouvoir être rentabilisé.

Conclusion

Vérifiez la température maximale d’eau en entrée de votre lave-vaisselle. Investissez dans un robinet thermostatique, ou un robinet simple si vous acceptez de prendre un minimum de risque. Cet achat sera rentabilisé plusieurs fois sur la durée de vie de la maison.

Les systèmes de réduction de consommation d’eau des lave-vaisselles ne seront économiquement intéressants que lorsque la différence de prix avec un lave-vaisselle « classique » ne dépassera pas quelques dizaine d’euros.

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

2 réponses

  1. Darknote dit :

    Bonjour,
    Où faire la vaisselle à la main, comme chez moi, depuis toujours.

    ps: plus de nouveaux articles ? Pas de lien « Blog » qui rassemble tous les articles du site, catégories confondues ?

    • J’avais lu un article expliquant que le lavage à la main est moins économique qu’un lave-vaisselle en terme d’énergie et d’eau ! Ce dernier réutilise l’eau en circuit fermé pour réaliser le lavage.
      Exemple d’article : https://www.consoglobe.com/idee-recue-vaut-mieux-faire-vaisselle-main-4038-cg

      Effectivement un certains manque de courage pour écrire de nouveaux articles et pourtant j’ai des idées … Nouveaux défis professionnels qui font que la fatigue s’accumule et qu’une soirée de repos est de plus en plus nécessaire.
      Néanmoins je n’abandonne pas de nouveaux articles sont en vue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *