Des cartes routières toujours à jour

Share

Les données routières intégrées aux GPS automobiles (embarquées ou portables) ou proposées sur le net (Google, Bing, …) sont généralement issues de sociétés spécialisés dont deux leaders sont Navtech (propriété de Nokia) et TéléAtlas (propriété de Google). Se rajoutent d’autres acteurs dans la cartographie comme Google par exemple.

Les mises à jour des cartes sont faites en utilisant différentes méthodes : achat et traitement de vues aériennes ou de photos satellites , voitures de reconnaissances ( Navtech_cargoogle car, …). Toutes ces méthodes sont chères, le cycle de mise à jour est donc lent ce qui entraîne des mises à jour des cartes retardées également. Par exemple dans les zones peu densément peuplées, la prise en compte des modifications routières peut prendre jusque 5 ans.

Des solutions ont été mises en place pour donner à l’utilisateur la capacité de faire des retour d’informations sur des problèmes de carte. Par exemple Tom Tom propose la fonction Map share qui stocke ces corrections en parallèle des cartes officielles. Ces modifications sont ensuite redistribuées aux autres utilisateurs. Les cartes quand à elles ne sont pas réellement modifiées de façon à garder un contrôle serré de celles-ci. La mise à jour réelle des cartes officielles reste donc lente, et la partage collaboratif une fonction mineure.

La méthode la plus directe serait que chacun puisse mettre à jour ces cartes. La vision est alors communautaire, tel qu’on peut le trouver sur un site comme Wikipédia. Des solutions vont dans ce sens, il vous est possible de créer ou modifiéer vous même des régions de ces cartes ! La mise à jour est donc quasiment instantanée.

Je vais vous présenter deux solutions robustes qui ont aujourd’hui une qualité de cartographie remarquable :

  • OpenStreetmap : fournit des cartes open source, donc totalement ouvertes à toute utilisation et modification
  • Waze : fournit un système de guidage GPS communautaire, les cartes peuvent être mises à jour. Les cartes ne sont pas libres de droit.

Faisons le tour d’OpenStreetmap et de Waze. D’autres articles vont paraître sur les méthodes de mise à jour de ces cartes.

Openstreetmap_presentationosm_logo-9bf05bb62c92bfb5d8770c064c823ab3Openstreetmap

Openstreetmap constitue un système de cartographie mondial open source. Les cartes sont donc utilisables et modifiables par tout à chacun. Les cartes ne sont pas dédiées à la navigation routières. Tout au contraire on pourrait plutôt les rapprocher des cartes d’états major, avec des informations en général extrêmement variées et détaillées. On peut y retrouver par exemple les sentiers, les pistes cyclables, les points d’intérêts, les couloirs maritimes, etc …

La base de données cartographique est réutilisée par de nombreux autres outils dédiés à des applications particulières. Voici quelques exemples, mais de nombreuses autres applications exploitant openstreetmap sont listées sur le wiki :

  • openmtbmap : fournit des cartes gratuites dédiées à la randonnée en vélo, à installer sur vos GPS (garmin, … ), smartphones, etc… Ces cartes sont au format vectoriel, donc peu encombrantes.
  • navfree : application de guidage GPS gratuite sur smartphones Android ou Apple utilisant les bases de données openstreetmap
  • Openpistemap : cartes dédiées au ski avec les différentes pistes et sentiers balisés
  • Openseamap : carte maritimes

Les données Openstreetmap sont sous licence libre « ODbL ». Elles sont librement utilisables sans limitation, qu’il s’agisse des tuiles graphiques accessibles sur le site web ou des données vectorielles contenues dans les bases de données.  Openmtbmap est un bon exemple de projet qui utilise ces données vectorielles pour les retraduire en d’autres formats.

La modification des cartes est également ouverte à chaque utilisateur, ce qui fera l’object d’un autre article.

Google_presentationgooglemapsSi l’on fait la comparaison avec Google maps qui propose un service équivalent sur le web, et qui reste largement dominant sur le secteur, ce dernier présente quelques limitations :

  • limite l’utilisation en gros volume ( des licences spécifiques étant à acheter  dans ce cas)
  • seules les tuiles graphiques sont accessibles, aucun accès aux données vectorielles n’est possible
  • nous ne pouvons pas mettre à jour les cartes Google maps en tant qu’utilisateur

Un article dédié à la mise à jour des cartes Openstreetmap est disponible : Mettre à jour les cartes Openstreetmap

waze_presentationWaze Waze

Même si waze propose une carte en ligne comme Openstreetmap et Google, celle-ci est secondaire. Waze est en premier lieu un système de navigation routière accessible grâce à des applications disponibles sur les différentes types de smartphones du marché ( IOS, Android, Windows Phone ). Waze est par ailleurs un système de navigation communautaire : chaque utilisateur a un avatar, et vous pouvez croiser d’autres avatars sur votre routes. 05495483-photo
Mais surtout chaque utilisateur peut indiquer facilement différentes difficultés qu’il rencontre sur la route et qui seront indiquées à la communauté : accident, bouchon, voie fermée, pluie, radar de vitesse, etc… La position et la vitesse de chaque utilisateur est par ailleurs utilisée par waze pour détecter les encombrement et proposer des itinéraires optimisés. D’autres fonction communautaires sont également présentes dans les applications, mais je vous laisse les découvrir à l’usage.
La société se rémunère en proposant de la publicité sur ses cartes et dans ses applications. Même si cela peut sembler gênant celle-ci n’est que peu invasive et enlève vraiment peu à l’intérêt de l’application.

Il est à noter également que Waze est très efficace pour éviter les bouchons du quotidien (trajet maison-travail), moins efficace pour calculer les longs trajets et en particulier les jours de grand départ. Le calcul est en effet pour partie effectué dans le cloud sur des serveurs, qui s’avèrent rapidement saturés les jours de grand départ.

Par ailleurs, les cartes sont également modifiables par l’utilisateur, ce que nous verrons dans un article dédié.

Les données cartographiques ne sont pas libres de droit mais propriétés de la société. A noter également que Waze LTD a été racheté par Google en Août 2013. Il est assez peu clair sur ce qui se passera à l’avenir, mais il semble néanmoins qu’une convergence plus ou moins grande entre google maps et Waze  va apparaître. Wait and see…

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. samedi 8 février UTC

    […] Pour plus d’informations sur Openstreetmap, merci de se référer à cet article : Des cartes routières toujours à jour. […]

  2. mercredi 21 octobre UTC

    […] journalier de la fonction GPS de mon smartphone en conjonction avec Waze (vous souvenez vous de cet article sur Waze ?). Je n’avais pas encore trouvé (cherché) une solution de fixation de mon appareil au […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *