Mesure en température de periphériques domotiques

Share

J’ai eu l’opportunité d’avoir en prêt une caméra thermique dans le cadre d’un cours à l’université. J’en ai profité pour jeter un coup d’oeil sur les quelques modules domotiques qui peuplent mon chez moi.

Ayant eu toutes les informations nécessaires en cours pour effectuer ces mesures, j’ai pris toutes les précautions nécessaires pour avoir des mesures fiables : mesure sur ruban adhésif noir de coefficient d’émissivité connu (0,95), mesure de la réflexion direct avec une feuille d’aluminium, réglage de la caméra avec les valeurs de température et hygrométrie ambiantes correctes.

Fibaro FGR-221

Non ce module ne remonte pas de valeur de température, par contre il consomme, donc il chauffe. Voyons ce que cela donne en réel. Dans le cas ci-dessous le module se situe dans l’interrupteur du bas :

fgr221_thermique_photo fgr221_thermique_temp

On voit très clairement l’augmentation de température induite par le module Fibaro qui se mesure sur l’interrupteur. L’augmentation de température de cet interrupteur par rapport aux autres est de 3°C.

Dans le cas d’une maison RT2012, donc avec des boîtes électriques étanches, cette augmentation devrait être encore bien plus importante. Espérons que cela reste dans la limite du raisonnable …

Sonde Oregon Scientific THGR122N

thgr122n_thermique_photo thgr122n_thermique_temp

Nous pouvons tout d’abord voir la très faible différence de température entre la sonde elle même et l’environnement ( le mur) puisque la sonde consomme et dissipe très peu d’énergie. Il est très difficile de distinguer thermiquement l’appareil.
Toutes les calibrations ayant été effectuées, la caméra thermique me donne une température de 21,2°C alors que la sonde renvoit la valeur 20,9°C. L’écart est donc très faible (0,3°C).

La précision en température des sondes Oregon  se confirme. J’avais déjà auparavant pu vérifier que leur dispersion est également faible : trois sondes mises au même endroit renvoient une valeur identique.

Détecteur de mouvement Aeon 4 in 1

aeon_thermique_temp

La température mesurée au niveau du capteur est égale à 22,7°C. La mesure renvoyée par le détecteur est de 20,9°C. L’écart est donc très important.

Un tel écart s’explique difficilement par un mauvais design ou une mauvaise calibration. Une mesure de température par CTN est facile à réaliser et la dispersion bien plus faible que l’écart qu’on peut mesurer ici. Je pense donc que cet écart a été volontairement introduit afin de compenser le fait que le capteur sera majoritairement placé au plafond alors que la mesure de la température ambiante doit être réalisée à 1,5 m du sol.

La différence de température à plusieurs hauteurs de la pièce dépend cependant très fortement de l’habitation : son isolation, son système de chauffage, … Il est donc déconseillé d’utiliser ce capteur pour réaliser de la régulation de température dans une pièce.

Tête thermostatique StellaZ

Stellaz_thermique5_photo Stellaz_thermique4_temp
Stellaz_thermique1_photo Stellaz_thermique2_temp Stellaz_thermique3_temp

Voici ci-dessous une comparaison des valeurs mesurées et renvoyées.

Valeur mesurée
sur la tête
Valeure mesurée
sur le mur
Valeur renvoyée
Tête thermostatique 1 22,9°C 22,3°C 22,5°C
Tête thermostatique 2 22,3°C 21,5°C 23,0°C

La vue thermique permet tout d’abord de voir que la sonde de température a été positionnée correctement en haut et à l’avant puisque c’est la zone dont la température se rapproche le plus de la température ambiante lorsque le radiateur chauffe. La différence entre température ambiante et cette zone est de l’ordre de 0,5°C.
Etonnamment la fente au milieu de la face supérieure a un effet sur les flux thermique, on arrive à discerner des différences de température. La suppression de cette fente aurait pu permettre d’améliorer la précision de la mesure.

Les écarts entre valeurs mesurées et retournées se situent entre 0,5°C et 1°C. Cela reste relativement homogène avec la spécification du produit qui nous donne une précision à ±0,5°C. On découvre d’ailleurs très vite cette précision sur une box eedomus, seules les valeurs multiples de 0,5°C sont affichées.

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. jeudi 7 août UTC

    […] température extérieure, j’utilise une sonde oregon scientific qui a une bonne précision (voir cet article). Quand à la température dans les pièces, elles proviennent des têtes thermostatiques […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *