Test de la sonnette Chacon CH54730

Share

CH54730_pres_emballageIl existe de nombreuses sonnettes sans fil sur le marché à des prix très compétitifs. Il y en a peu cependant qui utilisent un protocole permettant de l’intégrer à un système domotique. La sonnette Chacon CH54730 fait partie de ces dernières puisqu’elle utilise le protocole DIO de Chacon. Elle est donc compatible avec différentes box domotiques. J’ai pu l’essayer gâce à la société Domadoo.

Présentation générale

L’ensemble contient les éléments suivants :

  • la bouton de sonnette alimenté par une pile CR2032 pré-installée
  • le récepteur à brancher sur le secteur
  • la notice
  • vis et double face pour fixer le bouton

CH54730_elements

Le bouton de sonnette a un design plutôt banal et assez peu accueillant. Sa finition est moyenne comme nous allons le voir par la suite.

CH54730_sur_prise

Quand au récepteur son design reste très passe-partout mais ses plastiques bicolores rajoutent un petit plus. La gaieté n’est pas de mise ici (blanc et gris foncé), mais la finition est correcte pour cet élément. . On y retrouve également sur l’avant une fenêtre verticale qui est une alerte visuelle s’allumant lorsqu’une sonnerie retentit.

Pourquoi intégrer une sonnette dans un système domotique

Un peu énervé par mon entrevue avec mon électricien, je vais d’abord donner quelques pistes d’utilisation d’une sonnette domotisée.

  • un bouton de sonnette peut facilement commander plusieurs récepteurs. Il est donc envisageable d’émettre une sonnerie à différents endroits de l’habitation. Utile dans le cas d’une maison de grande taille ou avec des dépendances.
  • Pouvoir activer ou désactiver la sonnette en fonction du jour et de l’heure. Très pratique pour les personnes travaillant de nuit et ne voulant pas être réveillées à 10h par une livraison.
  • Eviter les petits plaisantins qui viennent sonner en pleine nuit (sonnette activée seulement en journée)
  • Pouvoir être alerté d’un autre événement : ouverture de la porte arrière de la maison, d’un garage situé à l’extérieur, etc …
  • Dans le cas de personnes malentendantes l’alerte visuelle pourrait être mis à profit pour alerter d’un danger ou événement quel qu’il soit.
  • Pour les hyper connectés : être alerté d’un email, d’un appel, d’un tweet important, …
  • le bouton peut être utilisé en intérieur ou extérieur pour lancer tout type de script sur une box domotique.
    Ce bouton n’agit cependant pas comme un bouton au standard DIO traditionnel : Il n’est pas possible de contrôler un module ON/OFF en appairage direct .

Pour résumer, les éléments peuvent être vu séparément :

  • bouton de sonnette : bouton sans fil à petit prix
  • récepteur : alerte sonore et visuelle déclenchable par le bouton de sonnette mais également directement par tout autre périphérique DIO, ou n’importe quel élément de votre installation domotique, en utilisant une box comme passerelle.

Ce n’est que quelques exemples, à vous d’en faire ce que vous souhaitez !

Design du produit

Je ne m’attarderai pas sur le récepteur qui ne peut être ouvert facilement pour étudier ses entrailles. Il ne doit pas, et ne peut pas, subir pluie et vent, mais restera à l’abri dans un local.

Par contre le bouton de sonnette se retrouve à l’extérieur et doit supporter les intempéries. Pour cela elle est certifiée IP44, elle supporte donc les projections d’eau. C’est un minimum pour ce type de d’appareil, j’aurais préféré une certification IP65 donc avec une protection contre la poussière et les jets d’eau.
De plus il y a une limitation : cette certification IP44 n’est assurée que si le bouton est monté verticalement !

La raison de cette limitation tient au design de la sonnette :

CH54730_acces_pile CH54730_PCB_top CH54730_PCB_bot

CH54730_fenteElle se fixe sur le cache plastique arrière, le tout étant bloqué par un ergot sur le côté de la sonnette. Il y a donc un trou par lequel l’eau pourrait couler. Ce trou doit  donc obligatoirement vers le bas pour éviter les infiltrations. On peut également imaginer boucher ce trou avec du silicone, jusqu’au prochain changement de pile…
Cette limitation est tout de même fâcheuse, d’autant plus qu’en l’absence de lecture de la notice on pourrait se retrouver avec un bouton rapidement en panne. D’autres sonnettes sans fil, même dans cette gamme de prix, ont trouvé des parades par l’utilisation d’autres types de montage mécanique (capot translucide clipsable entourant l’ensemble du bouton et assurant l’étanchéité).

Le design de l’électronique est basique mais plutôt soigné. Le circuit imprimé est simple face et n’a donc pas de verni d’un côté (d’où la différence de couleur), cela ne pose pas de problème. L’antenne est constituée d’un fil, sans doute pour compenser la grande simplicité du circuit (impossibilité d’avoir une antenne imprimée avec une impédance contrôlée). Le bouton est réalisé avec un contact carbone sur le PCB. Ce n’est pas une bonne nouvelle même si le bouton en face avant est normalement prévu pour assurer une étanchéité du contact. Il faut encore plus se méfier de l’humidité et des infiltrations. Une led s’allume pour confirmer la prise en compte de l’appui.

La sonnette fonctionne avec une pile CR2032 qui est correctement fixée. Elle se change en enlevant la sonnette du mur avec l’ergot décrit ci-dessus.

En fonctionnement

Un petit mot sur la portée de la sonnette tout d’abord. J’ai pu la faire fonctionner à plus de 30m, un mur en béton étant placé entre émetteur et récepteur. C’est un bon résultat. On peut imaginer positionner la sonnette en bord de propriété, même si les distances sont assez grandes. Je ne peux dire cependant si cette distance reste aussi bonne dans le temps, avec la décharge de la pile.

La notice est fausse sur différents points :

  • il n’y a que 6 types de sonneries et non 7
  • il n’est possible que d’appairer 4 appareils au récepteur et pas 6
  • le réglage de volume n’est pas enregistré pour chaque appairage, il est global pour toutes les sonneries.

Est-ce si difficile d’avoir une notice qui corresponde vraiment au produit ?

Au niveau des sonneries sur le récepteur, le niveau sonore est assez puissant, suffisant pour une habitation à deux étages. Les 6 sonorités, de bonne qualité, sont les suivantes :

  • Carillon
  • Bigben
  • Piano
  • Téléphone
  • Oiseaux
  • Alerte visuelle uniquement

J’aurais bien aimé y trouver une sonorité d’aboiement.

Je trouve l’alerte visuelle plutôt réussie : la taille de la fenêtre est assez grande et la luminosité correcte.

L’appairage et les réglages se font avec trois boutons (sonorité, volume, appairage) et ne posent pas difficulté. La notice vous aidera correctement pour cette partie.

Intégration avec la box domotique

L’exemple qui suit dirigera l’appui de la sonnette vers la box eedomus qui ré-émettra un code vers le récepteur. Avec quelques modifications, on pourra donc par exemple faire sonner seulement à certaines heures de la journée. L’eedomus doit être équipée d’une interface RFXCOM pour gagner la compatibilité avec le standard DIO.

La box eedomus va détecter la présence d’un nouveau module DIO dès l’appui sur le bouton et propose de créer un actuateur de type DIO. Celui-ci doit contenir une liste de valeurs contenant les entrées suivantes :

  • CH54730_eedomus_values0 : Off
  • 104 : Sonnerie

N’ayant pas de bouton pour effectuer l’action OFF, créons une macro pour remettre l’actuateur à la position OFF après 10 secondes

CH54730_eedomus_macro

RFXCOM_USB_Actuator

Il s’agit à présent de pouvoir activer les alertes du récepteur. Nous allons donc créer des actuateurs RFXCOM USB dans la page « Configuration » puis « Ajout d’un nouveau périphérique »

Chacun des périphériques à créer devra avoir une adresse réseau DIO différente qui doit être de la forme : « DEADDEAD:1« , DEADDEAD étant une adresse hexadécimale de 32 bits prise au hasard, mais unique dans votre habitation. La configuration d’un actuateur terminé, cela devrait ressembler à cela :

CH54730_eedomus_actuator_param

Comme ci-dessus ces actuateurs doivent contenir les valeurs 0 et 104. Une macro est également créée pour revenir à l’état OFF automatiquement :

CH54730_eedomus_macro_commande

Si une seule sonnette suffit, un seul actuateur est nécessaire. J’ai choisi de générer 4 actuateurs avec 4 adresses différentes pour démarrer 4 sonneries différentes.

CH54730_eedomus_4sonnettes

Cette étape faite, revenez sur le récepteur de la sonnette pour réaliser les appairages : choix de la sonnerie, appui long sur appairage, puis activation de l’actuateur sur l’eedomus afin que le récepteur détecte le code qui a été choisi.

CH54730_eedomus_programme

Nous avons donc à présent un le bouton de sonnette gérée par la box, cette dernière étant également capable d’activer les sonneries. Il reste donc à créer une programmation pour réaliser le lien. Le programme est simple :

  • lancement de la macro activant la sonnerie sur le récepteur puis revenant à la position Off
  • lancement de la macro faisant revenir l’état du bouton sonnette à Off.

Ce programme s’adaptera bien sûr à vos propres besoins.

Sécurité

Le protocole DIO est un protocole non-sécurisé. Cela signifie qu’il peut être assez facilement espionné et copié. C’est d’ailleurs ce que nous avons pu faire ci-dessus avec notre box domotique.
Il ne s’agit pas non plus d’un protocole avec une confirmation de bonne réception comme le Zwave. Cela est cependant bien compensé par la bonne portée du protocole.

Une sonnette n’est aucunement un élément de sécurité, et l’utilisation d’un tel protocole n’est pas gênant en soit. Attention cependant à ne pas utiliser le bouton pour activer des scripts touchant à l’intégrité de votre habitation (désactiver l’alarme, ouvrir la porte du garage, …)

Il est à peut près certains qu’un voleur s’introduisant chez vous n’est pas équipé d’un système électronique prévu pour pirater votre système. Méfiance cependant, suite à cet article, peut être verrons nous apparaître une génération de cyber-enquiquineurs capable d’activer votre sonnette sans même venir à votre porte   🙂

Conclusion

Cette sonnette Chacon ne posera pas de problème particulier au niveau de l’intégration dans un système domotique supportant le protocole DIO comme l’eedomus. Elle permet de mettre en place des cas d’utilisation qui peuvent vous faciliter la vie.

Côté design le récepteur ne prête pas à remarque particulière. Le bouton de sonnette à un design trop basique, son design mécanique permet d’assurer qu’un niveau minimum de protection aux intempérieset seulement dans le cas d’un montage vertical, c’est regrettable.

Notons pour finir le petit prix de cet ensemble, qui permettra de faire un pas dans la domotique à moindre frais.

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. David dit :

    J’aimerai intégré le carillon et le bouton à JEEDOM, je dispose du module rfxcom bien évidement. Pourriez vous m’indiquer la marche à suivre, si cela est possible.

  2. Bornick Yves dit :

    Le carillon peut être actionné par la Zibase: Pour faire reconnaître la sonnerie se mettre en mode basique, créer un nouveau Actionneur, laisser le code proposé. Appuyer sur le bouton Learn du carillon puis cliquer sur « Allumer » (bouton vert) puis sur Assoc

  3. Olivier dit :

    Merci pour cette présentation complète et tutorial. Pour ceux que ça intéresse, j’ai écrit un tutorial l il y a quelques mois sur l’utilisation de ce dispositif dans FHEM : FHEM : sonnette domotisée chacon

  4. Valérie dit :

    Bonjour Vincent Recipon,

    Je vous remercie pour ce test complet et très intéressant.
    Vous avez bien cerné les problèmes du carillon, en particulier le design et l’étanchéité du bouton qui ont été revus avec le nouveau modèle, tout fraichement sorti il y a quelques mois. Nous offrons un design plus moderne pour ce nouveau produit (toujours la même référence), tant au niveau carillon qu’au niveau du bouton. Aussi, nous offrons une protection étanche supplémentaire au bouton, afin de pouvoir le positionner horizontalement sans rencontrer aucun problème d’étanchéité.
    Je vous invite à le découvrir sur notre site: http://eshop.chacon.be/index.php/kit-carillon-enfichable-sans-fil-dio-twi.html

    Quant à la notice, nous nous excusons du désagrément, certains points ayant été modifié en cours de production. Tous ces éléments sont désormais adaptés dans la nouvelle notice (nouveau produit).

    Très cordialement,

    Valérie

  1. jeudi 4 septembre UTC

    […] Il existe de nombreuses sonnettes sans fil sur le marché à des prix très compétitifs. Il y en a peu cependant qui utilisent un protocole permettant de l’intégrer à un système domotique. La sonnette Chacon CH54730 fait partie de ces dernières puisqu’elle utilise le protocole DIO de Chacon. Elle est donc compatible avec différentes box domotiques. J’ai pu l’essayer gâce à la société Domadoo.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *