Test de la télécommande Zwave.me KFOB2

Share

La télécommande porte-clef Zwave.me KFOB au protocole Zwave a évolué vers une deuxième version (KFOB2) corrigeant quelques bugs et améliorant normalement la durée de vie de la pile. J’ai pu avoir un exemplaire en test (merci Domadoo).

Il existe déjà des informations sur ce KFOB(2) en particulier en français sur ma maison domotique, fan2mobiles.org, domadoo … Mais il me manquait des informations concernant plusieurs points : le fonctionnement de la commande de proximité, la compatibilité avec les modules Fibaro dans ce mode, la portée réelle de l’appareil, la durée de vie des piles.

Voici le sommaire de cet article :

Présentation rapide

La télécommande est livrée dans une toute petite boîte, contenant la clef et la notice papier en anglais. Cette dernière reprend les informations disponibles sur le site web de Z-wave.me. La pile est montée par défaut, la télécommande est donc fonctionnelle à réception.

Le design extérieur du KFOB est sympathique avec un mélange d’acier et de plastique. Son contour en acier donne une bonne impression de solidité à l’ensemble qui est, je pense, tout à fait justifiée.

Kfob_porteclef

Revers de la médaille de l’utilisation de l’acier : son poids se fait un peu sentir une fois accroché au porte clef. Si je compare à une clef de voiture basique, c’est quelques grammes encore un peu plus lourd. Sa taille est parfaite : suffisamment grande pour un accès assez aisé aux boutons, suffisamment compacte pour tenir sur un trousseau.

Une trappe permet de protéger les boutons, très bon point. Le point dur permettant de la bloquer en position fermée n’est pas tout à fait assez dur : il arrivera que la trappe reste légèrement ouverte faisant apparaître la moitié des boutons 1 et 2.

Une led est aussi présente, son fonctionnement est configurable. Dans le mode par défaut elle s’allume en rouge après un court laps de temps si la commande n’a pas été reçue. Intéressant la bidirectionnalité du Z-wave ! La led est par contre peu visible en plein soleil; passe encore pour la couleur rouge, mais le vert ne l’est plus du tout (acquittement de l’appui sur la touche).

Une pile CR2032 alimente le tout. Il faudra jouer du mini-tournevis pour ouvrir la télécommande et la changer. Je vous incite d’ailleurs fortement à faire l’achat d’une tournevis adapté pour réaliser cette tâche, sous peine d’abîmer rapidement les petites têtes de vis et ne plus pouvoir l’ouvrir.

Design mécanique et électronique

Attardons nous sur le design de cet appareil. Il est constitué des parties suivantes :

Kfob_mec1

Kfob_mec2

Une double coque en plastique est entourée d’une anneau métallique. L’anneau ne fait pas totalement le tour et 4 attaches à la coque sont présentes. De fait, 4 trous sur les côtés de la coque, cachés par l’anneau, limitent un peu l’étanchéité du boîtier. Du côté des boutons, un joint plastique a été prévu et ce sont 4 vrais micro-switchs, qui semblent étanches, qui ont été montés. C’est un bon point car les problèmes de fiabilité viennent souvent de là dans ce type de produit. On aurait pu imaginer que ce joint plastique translucide recouvre totalement la partie supérieure et serve également de joint avec l’autre coque pour une étanchéité parfaite.
L’ensemble est fixé par 3 vis, ce qui ne pose pas de problème du fait des attaches de l’anneau sur la coque.

Le support de pile semble robuste mais il n’est fixé que par deux points de soudure qui contiennent la force mécanique des ressort du dessus, le contact négatif se fait directement avec le PCB. J’émettrai un petit doute sur la fiabilité de ces 2 soudures à long terme. L’électronique se trouve principalement sur la carte fille Z-wave directement soudée sur la carte mère. L’antenne est imprimée sur le PCB, elle part de la droite et monte jusqu’à l’avant de celui-ci.

J’aurais aimé que les designers aillent jusqu’à une étanchéité totale du module ( joint, suppression des trous, peut-être 2 ou 3 vis en plus) et atteindre un niveau type IP66. Il m’est déjà arrivé de faire tomber mes clefs dans une flaque d’eau ou de les laisser sous la pluie.

Appairage et Configuration

Notons tout d’abord que cette télécommande ne peut fonctionner qu’en association avec une box domotique qui contrôle votre réseau : elle n’a pas la capacité de jouer le rôle de primary ou secondary master.

Nous sommes en présence de 4 boutons et d’une led. Cela simplifie l’appairage de la télécommande, pas de double ou triple clic à réaliser : on appui sur la 4 touches pendant 5 secondes, la led clignote, et on appui sur la touche 1 dédiée à l’activation de l’appairage ou la suppression du réseau. Les autres touches dans ce cas ont d’autres fonctions décrites dans le manuel.

Il est tout d’abord à noter que la version 2 du KFOB corrige un bug de numérotation de la première version : le bouton 2 appelle bien par défaut la scène 2, le bouton 3 la scène 3. Vous pourrez lire dans certains articles l’assignation suivante : 1–>1 / 2–>3 / 3–>2 / 4–>4, cela n’est plus vrai pour la version 2.

J’ai essayé de me rapprocher de la configuration présentée sur cette page : declencher-des-scenes-avec-les-telecommandes-z_waveme-kfob.

Kfob_veralite_confAprès quelques heures de tests, il apparaît malheureusement que la vera est buggée (firmware 1.5.622) et que le mode 4 pour les boutons n’est pas fonctionnel ( la configuration de la clef par z-wave se termine en erreur). Plus moyen donc d’utiliser la fonction double clic des boutons pour envoyer la valeur d’une autre scène. J’en reste donc à la configuration suivante :

    • Variable 1 = 0 : les boutons 1 et 3 sont assignables individuellement
    • Variable 2 = 0 : les boutons 2 et 4 sont assignables individuellement
    • Variable 11 = 6 : le bouton 1 est en mode de contrôle de proximité ( simple clic pour ON et double clic pour OFF)
    • Variable 12 =5 : le bouton 2 est en mode commande de scène basique ( numéro de scène envoyé : 2)
    • Variable 13 =5 : le bouton 3 est en mode commande de scène basique ( numéro de scène envoyé : 3)
    • Variable 14 =5 : le bouton 4 est en mode commande de scène basique ( numéro de scène envoyé : 4)

Il suffira de rajouter un déclencheur sur la scène de la veralite, choisir la télécommande et le numéro de scène indiqué pour que cette scène soit appelée à chaque appui.

Mode commande de proximité

Ce mode m’intéressait beaucoup pour deux cas d’utilisation particulier : mes volets seront domotisés et n’auront pas d’interrupteurs, ils seront centralisés par la box domotique et la tablette. Cela permet de gagner quelques euros et évite de percer l’isolation des murs extérieurs. Un module Fibaro FGRM222 sera directement implanté dans le tunnel du volet. Mais que faire si la box domotique tombe en panne, rester dans le noir ? Au cours de la construction également, comment contrôler les volets alors que le système domotique n’est pas encore en place ?

En simplifiant le fonctionnement, le mode commande de proximité permet d’envoyer une commande de type ALL ON / ALL OFF à un niveau d’émission très faible qui ne sera reçu que par les modules à proximité. Dans un monde parfait je prend donc la télécommande, je me rapproche à moins d’un mètre du volet, j’appuie sur le bouton 1 et le volet le plus proche s’ouvre. Je peux faire cela pour tous les volets séparément. Cela s’applique bien sûr à tout autre type de contrôle ( lumière, motorisation, …).

Première information, ça fonctionne ! Même si la box domotique est éteinte, je peux contrôler le(s) récepteur(s) à proximité. La sécurité de mon réseau Z-wave n’est pas en danger, l’appairage est nécessaire : si mon KFOB n’est pas appairé à mon réseau, je ne peux rien contrôler.
Deuxième information : la distance de commande par défaut est trop importante, environ 4 mètre. Si je suis dans mon salon et que j’appuie sur le bouton 1, j’ouvre mon volet, mais j’allume également la lumière de l’escalier ainsi que le chauffage. C’est beaucoup !

papier_alu_pastiqueIl faudrait réduire la portée de la commande. Facile : faisons une cage de faraday autour de l’antenne : du papier aluminium ( au fond de la coque plastique du bas), du film plastique (au dessus de l’aluminium pour éviter les court-circuits avec les éléments électroniques) et le tour est joué :

Kfob_faraday

Dans cette configuration, la portée est d’environ 1 mètre, voici d’ailleurs le résultat en vidéo, un récepteur Fibaro FGS221 étant dans l’interrupteur. La distance maximale en fonctionnement est dans la fourchette 80cm – 100 cm :

Les tests montrent également que le corps humain est un très bon écran pour le 868 MHz : si vous vous positionnez assez près de l’interrupteur, il est sûr que seul cet interrupteur sera contrôlé. Maintenant si un second module est positionné juste à proximité du premier ou juste derrière dans une autre pièce, il va être compliqué de contrôler un seul module.

Ne faite bien sûr pas cette modification si vous ne vous sentez pas la capacité de le faire. Votre vie n’est pas en jeu, mais la vie du KFOB l’est. En particulier il est très facile de court-circuiter le pôle positif de la pile avec la masse de la carte ce qui réduira sa durée de vie à quelques secondes. Par ailleurs, en mode proximité la distance est réduit, elle l’est donc également en mode normal, cette portée se réduisant au tier environ de la distance normale.

Compatibilité avec les modules Fibaro

J’ai testé la compatibilité de ce mode de contrôle de proximité avec deux modules Fibaro : module de commande lumière double (FGS221) et module volet roulant (FGRM222).
En dehors de ce mode, le KFOB possède également les fonctions nécessaires pour contrôler directement des groupes de modules. Mais comme la box domotique est de toute façon nécessaire , il me semble logique de déclencher des scènes dans la box.

Module FGS221

C’est le module qui est contrôlé sur la vidéo-ci dessus. Mais seule la première sortie de commande est contrôlée, il n’est pas possible de contrôler la seconde. Si vous souhaitez donc utiliser ce type de fonctionnement, autant investir dans un module simple (FGS211)

Un appui sur le bouton allume la lumière, un double clic l’éteint.

Module FGRM222

Voici une vidéo présentant le fonctionnement de ce module avec le KFOB en contrôle de proximité :

Tout fonctionne donc parfaitement :

  • un appui simple sur le bouton monte le volet
  • un appui double descend le volet
  • un appui long arrête le volet à la position courante

Portée de la télécommande

Pour un objet de type télécommande il est important de savoir dans quelle zone il sera possible de contrôler son système. J’ai réalisé des tests dans plusieurs conditions avec un KFOB non modifié.

Test en intérieur

Distance supérieure à une dizaine de mètre avec une mur en parpaing et 3 cloison entre la box domotique et le KFOB. Contrôle fonctionnel depuis l’étage avec la box au RDC et plancher béton.

Test en extérieur sans répéteur

La box est située dans un meuble juste à côté d’un mur extérieur. Je me place juste derrière ce mur. La commande ne passe plus si je m’éloigne de plus de 4 mètres du mur. Je suis donc à environ 5 mètres de la box domotique mais avec un mur extérieure en parpaing et les différentes couches de finition et isolation.

C’est largement insuffisant pour imaginer contrôler sa maison depuis son jardin.

Test en extérieur avec répéteur

Le test précédent n’étant pas concluant, je souhaite simuler un routage par un module répéteur. J’appaire de nouveau le KFOB avec le module Fibaro FGRM222 à proximité. Cela permet de créer un éventuel routage qui passe par ce module agissant alors comme répéteur. Je place ce module à l’extérieur de la maison avec une liaison à vue avec la box domotique à travers une fenêtre.

Dans ce cas je peux m’éloigner facilement de plus de 10 mètre de la maison. La commande est active tant que je continue de voir le module FGRM222 qui est à l’extérieur.
Si je me positionne de façon à ce qu’un mur extérieur soit entre le KFOB et le module Fibaro, les commandes ne passent plus.

Test de portée maximale en ligne directe

Le module Fibaro FGRM222 est positionné de façon à pouvoir le voir constamment.La distance maximale possible dans cette configuration est de 30 mètres.

En résumé sur la portée

Il est possible d’atteindre des distances d’environ 30 mètres en visée directe avec ce KFOB. Dès qu’un mur extérieur est présent entre le KFOB et les autres modules, il est quasi impossible d’envoyer une commande plus loin que quelques mètres de la maison. Si vous souhaitez contrôler votre maison à distance depuis l’extérieur il faut donc des modules pouvant faire office de répéteur qui puissent communiquer avec la télécommande sans obstacle. Il me semble que des modules volets roulants dans les tunnels de volets sont idéalement placés pour faire le lien entre l’intérieur et l’extérieur.

Le KFOB devra être appairé avec le réseau à l’endroit le plus utile/critique de votre installation de façon à ce que la box domotique et le KFOB puisse trouver un chemin en utilisant les répéteurs présents dans cette zone.

Durée de vie de la pile

N’ayant jamais eu la première version du KFOB je ne pourrais dire si la durée de la pile s’améliore avec cette seconde version.

Lorsque j’ai reçu la télécommande, le niveau des piles était à 85%. Une journée complète de tests ont fait descendre le niveau à 58% soit une descente de 27%. Je pense que cette journée représente au moins 1 mois complet d’utilisation normale. A raison d’une dizaine de commandes par jour, je pense qu’on peut atteindre une durée de vie de pile de 4 à 6 mois.

Votre retour d’expérience à ce niveau est important. N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Conclusion

Le design de ce KFOB est très sympathique. Les fonctions intégrées sont pratiques, à la condition d’avoir une box domotique comme primary master. La durée de vie des piles me semble plutôt correct.

Le mode de commande de proximité a par défaut une portée trop importante pour contrôler des modules unitairement, une modification peut réduire cette portée, à la condition de dédier un KFOB à cette utilisation.

La commande depuis l’extérieur avec des portées corrects est possible si le maillage de votre réseau Z-wave possède des modules pouvant faire office de répéteur entre l’extérieur et la box domotique. Sans cela la portée peut être largement insuffisante.

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Polo dit :

    Au passage, bel article, merci !

  2. Polo dit :

    Quelqu’un sait si cette télécommande fonctionne avec la Home Center Lite de Fibaro ? Si oui, possible d’associer des scènes ou activation / arrêt de l’alarme ? Merci !

  1. samedi 12 avril UTC

    […] problème de firmware veralite puisque j’ai déjà découvert des problèmes avec celle-ci et le KFOB2. Je me suis donc concentré sur le mode association directe avec un module Fibaro. Ce mode est […]

  2. dimanche 18 mai UTC

    […] Vous pouvez également retrouver l’article de Vincent sur le KFOB ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *