Test des interrupteurs muraux Düwi / Z-wave.me 05443 et 05460

Share

zwaveme_05443et05460_topIntroduction

Voici un type d’interrupteur sans fil qui peut s’avérer très utile, puisqu’il se fixe sans travaux sur un mur (ou ailleurs)  par collage ou vissage. Il peut faire office d’interrupteur secondaire près d’un lit, ou en supplément dans une pièce manquant d’interrupteurs encastrés.
Pourquoi deux produits ainsi que deux marques ? Sachez tout d’abord qu’il s’agit à l’origine de produits Düwi dont le firmware a été mis à jour par Z-wave.me. On peut donc retrouver ces deux références sous une marque ou une autre. Je souhaitais également avoir en main les deux types de finition disponibles pour cet interrupteur, ce qui a été possible grâce à mon partenaire Domadoo. En effet l’esthétique d’un interrupteur mural est également un critère de choix. D’un point de vue fonctionnel ces deux interrupteurs sont identiques. D’un point de vue mécanique ils sont très proches même si les éléments ne sont pas interchangeables.

Contenu du produit

Le produit est livré avec les éléments suivants :

  • la base contenant le système électronique
  • l’enjoliveur
  • le poussoir basculant
  • 2 piles AAAA. Il ne s’agit pas d’une erreur ( 4 x A ), ce sont des piles légèrement plus petites que les piles AAA que nous connaissons.
  • une notice. Celle que j’ai reçue correspond au produit Z-wave.me 06443 (erreur de packaging ?). L’ensemble des instructions n’est pas totalement conforme au produit tel qu’il fonctionne et ne traite que de loin de l’inclusion du module dans un réseau Z-wave existant. Si vous êtes dans le même cas. Référez-vous plutôt aux informations disponibles sur internet ( blog domadoo, tutoriel domotique-store, ce blog … ).

L’ensemble se monte facilement par clipsage. Mettez les piles et configurez le module avant de fermer le tout ( voir explication ci-dessous…).

J’ai voulu tester le Duwi 05443 dans deux situations :

  • En tant que contrôleur de scène pour ma box domotique veralite
  • En tant que contrôleur de scène pour ma box domotique eedomus
  • En association directe avec un module Fibaro FGS221 pour le contrôle de lumière.

Fonctionnement avec la veralite

Inclusion et configuration avec la veralite

L’inclusion de l’interrupteur dans le réseau  z-wave et sa configuration a posé quelques problèmes :

  • la notice que j’ai eu parle très peu de l’inclusion dans un réseau et ne donne pas les bonnes instructions.
  • le texte à côté des boutons ne correspond pas aux fonctions d’inclusion / exclusion avec présence d’une box domotique
  • on trouve différents descriptifs de procédure sur le net, certains fonctionnels sur mon module, certains non.

05443_boutons

Voici la méthode que j’ai employée pour l’inclusion :

  • Appuyer 2 secondes sur le bouton Inclusion, la led reste allumée
  • Activer la fonction d’inclusion sur la box domotique qui devrait alors détecter la présence de l’interrupteur, la led s’éteint.
  • Répéter la séquence suivante jusqu’à la fin de la configuration du module par la box : appuyer trois fois brièvement sur le bouton bas, attendre 1/3 seconde puis recommencer. La led devrait rester constamment allumée verte. Cette séquence permet de garder le module éveillé afin qu’il puisse recevoir les trames de configuration.

Dans la série, parlons de l’exclusion du module du réseau. j’ai réussi à exclure le module en effectuant la même procédure que l’inclusion. Le bouton nommé exclusion n’a aucun effet pour l’utilisation avec un réseau Z-wave existant.

Tests avec la veralite

Malheureusement je n’ai jamais pu avoir le mode contrôleur de scène fonctionnel. Même en réalisant les différents paramétrages indiqués sur les tutoriels, même en faisant plusieurs exclusions/inclusions, même en réinitialisant le module ou en enlevant les piles, rien n’y fait le mode contrôle de scène ne fonctionne pas totalement avec ma veralite en version 1.5.622. Cette version de firmware ne permet pas de faire fonctionner cet interrupteur correctement en mode contrôle de scène.

Fonctionnement avec l’eedomus

Inclusion et configuration avec l’eedomus

05443_param14_eedomusInclusion et exclusion se sont beaucoup mieux passées avec ce contrôleur, tout simplement parce que les procédures sont documentées dans l’aide en ligne de l’eedomus, veuillez donc vous référer à cette page.
Dans mon cas j’ai dû réaliser au préalable de l’inclusion la procédure de reset de l’interrupteur qui est indiquée dans cette page.

Le fonctionnement du bouton après (reset et) inclusion en mode contrôleur de scène est déjà correct. En cas de difficulté le paramètre 13 doit être fixé à la valeur 3 pour fixer l’action du simple clic comme l’indique le manuel. A noter que les paramètres sont également documentés dans l’interface de gestion de l’eedomus.

Je propose de désactiver les fonctions de double clic et d’appui long en mettant le paramètre 14 à 0 (voir ci-contre).

Tests avec l’eedomus

Le fonctionnement de l’interrupteur en mode contrôle de scène est parfaitement aligné avec la documentation du produit : appel de la scène 1 avec le bouton haut, appel de la scène 2 avec la bouton bas, double clic, appui long, etc …

05443_scene_eedomus

Je déconseille cependant d’utiliser ces modes double clic et appui long pour lancer des scènes, d’où la configuration indiquée ci-dessus. Le double clic nécessite un timing précis, l’appui long doit être précédé d’un appui court sur le même bouton et se terminer également par un appui court,etc … Autant ces modes d’appui peuvent rendre service pour réduire l’intensité d’une lumière, autant il peut être difficile de s’y retrouver pour le démarrage de scènes.

Concernant la latence avec l’eedomus en mode contrôle de scène, elle est aux alentours de 1,5 secondes entre l’appui sur le bouton et l’allumage d’une lampe. Dans ce cas d’utilisation il est donc conseillé d’utiliser le mode association pour rendre cette latence indiscernable.

Fonctionnement en mode association

Paramétrage de l’association

Cette association peut être réalisée en utilisant des combinaisons de touches sur les deux modules. Je préfère la configuration par l’intermédiaire de la box domotique. Un seul groupe de contrôle ( groupe 1)  est actif sur l’interrupteur Z-wave.me, il suffit donc de configurer dans ce groupe les modules qu’on souhaite contrôler :

05443_vera_association

Test du mode association

Ce mode est parfaitement fonctionnel, avec une latence très faible. Dans ce cas d’utilisation la distance de transmission nécessaire est relativement faible, l’interrupteur étant placé soit dans la même pièce, soit dans une pièce voisine. Je n’ai jamais eu à remettre en cause la portée de l’interrupteur dans ces conditions même si un mur en béton se place entre émetteur et récepteur.

Esthétique

Visuellement parlant, le niveau de finition est très bon avec des plastiques brillants de qualité, peu salissant et résistant aux rayures. La finition extérieure est meilleure que les interrupteurs sans fil  que l’on peut trouver en magasin de bricolage (DIO, Chacon et autres), ils peuvent se comparer aux interrupteurs encastrés des grandes marques de matériel électrique. Les deux produits ont été conçus pour s’inclure visuellement dans les gammes suivantes :

  • le modèle 05443 s’intègre à la gamme Everlux de Duwi en couleur blanche
  • le modèle 05460 s’intègre à la gamme Busch-Jäger DURO 2000 en couleur crême

On ne peut pas dire qu’il s’agisse de gammes de produits qu’on trouve couramment en France. Ces produits peuvent t’ils donc se rapprocher esthétiquement de produits qu’on peut trouver dans nos contrées ? Voyons cela en photo :

Mosaïc  Céliane  Niloé Kalya
Modèle 05443 (Everlux)  Everlux_mosaic  Everlux_celiane  Everlux_niloev  Everlux_Kalya
Modèle 05460 (Duro)  Duro_mosaic  Duro_celiane  Duro_niloe  Duro_Kalya

Il n’est pas possible de trouver une gamme de matériel électrique classique qui se marie bien avec l’esthétique des interrupteurs Z-wave.me : forme différente, taille extérieure légèrement différente, couleur différente. La couleur blanche Z-wave.me n’équivaut d’ailleurs pas à la couleur blanche des produits encastrés qu’on pourrait qualifier de plus blanche que blanc. La forme et la couleur du modèle Everlux (05443) sont cependant suffisamment classiques pour passer presque inaperçues face aux autres design d’interrupteur. Il n’en est pas de même du modèle Duro qui affirme sa couleur beige/ivoire et sa forme arrondie. Difficile de ne pas le remarquer, impossible de le marier avec le reste de l’équipement électrique.

Design mécanique et électronique

Le produit est constitué des éléments suivants :

05443_demonte

Des microswitchs sont présents pour la fonction interrupteur ainsi que trois boutons à contact carbone pour le paramétrage  (mous et trop peu accessibles à mon goût). Une led bicolore fait office de retour d’information. Les piles AAAA sont fixées solidement et connectées par un système à ressort honnête, et l’ensemble est fermé correctement par un capot vissé par l’arrière avec 4 petites vis.

05443_vue_cote

Le capot basculant se fixe sur le boîtier par ses deux ergots faisant office de pivot. Je voulais connaître la raison des problèmes mécaniques présentés sur cette vidéo avec un modèle duwi qui semble avoir la même partie basculante. 05443_ergots2Il est indiqué en commentaire de cette vidéo que la partie basculante avait été enlevée plusieurs fois, ce qui peut entraîner l’usure de ces ergots. Devant appliquer effectivement une force assez forte pour l’enlever, cela peut s’entendre que ces ergots puissent  s’user voire se casser à la longue. Le problème dans le cas des produits Z-wave, c’est que l’accès aux piles et aux boutons de configuration doit normalement se faire en retirant la partie basculante… J’ai pour ma part choisi d’ouvrir en enlevant plutôt les 4 vis arrière avec un tournevis adéquate, mais cela peut être fait seulement si il reste possible d’enlever l’interrupteur du mur.  Lors du remontage des vis, assurez vous que le serrage de celles-ci ne soit pas trop important, sous peine de mauvais appui de l’interrupteur sur les microswitchs.

05443_allumettes

Dernier petit grief sur la mécanique du modèle 05443 ( problème moins présent sur le 05460), la course de la partie basculante est assez importante, sans doute pour permettre d’agripper l’arrière du capot et pouvoir l’enlever. Quand au déclic du microswitch, il se fait sur une toute petite sollicitation. L’interrupteur donne du coup un impression de mollesse. Cela pourrait entraîner également une usure prématurée des ergots lors d’appuis forts. Pour ma part j’ai positionné des allumettes qui font office de cale, et cela me convient beaucoup mieux comme cela.

Je voulais finir cette partie sur une note positive. Nous ne sommes pas en présence d’un produit au rabais. Le design général est de bonne qualité comme le sont les plastiques. L’ensemble devrait permettre d’assurer je pense une très bonne longévité au produit sans dégradation fonctionnelle ou visuelle.

Durée de vie des piles

Le niveau des piles AAAA est passé de 100% à 94% entre le début et la fin des tests. Une centaine d’allumage / extinction réduit le niveau d’environ 2%. Au vu de mes essais, et des commentaires ci-dessous, il semble que la durée de vie des piles est d’environ 1 an.
Les piles se trouvent facilement sur internet ou en magasin spécialisé pour un prix raisonnable, par exemple ici à 1,45€ l’unité.

Conclusion

Le choix de ce type de produit est très restreint en technologie Z-wave sur ce type de produit, et cet interrupteur est de qualité, je le conseillerai donc. Cependant oubliez cet interrupteur si vous avez une veralite, sauf en cas d’utilisation du mode association.

La qualité de fabrication est bonne ainsi que l’aspect visuel, le design restera cependant bien différent de l’appareillage électrique que l’on trouve dans nos habitations. Le modèle 05443 a cependant un look suffisamment neutre pour passer inaperçu. La longévité des piles est également correcte. Heureusement, car il ne faudrait pas enlever trop fréquemment le capot basculant de l’interrupteur sous peine de l’endommager. Prenez vos précautions : ne le mettez que quand toute l’installation est faite, et enlevez le qu’en cas de nécessité (changement de pile).
Un effort sur la notice aurait dû être également apportée pour au moins correspondre totalement avec le produit et décrire toutes les fonctionnalités.


Mise à jour 01-05-2014 : tests avec eedomus et réarrangement du test
Mise à jour 13-04-2014 : Longévité des piles réduite à 1 an suite à commentaire

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Nicolas SCHMIT dit :

    Une source pour les piles AAAA : certaines piles 9V (je vous laisse chercher lesquelles).

  2. lecameleon99 dit :

    Apparemment, sur ce blog ils ont réussi à utiliser l’interrupteur en tant que contrôleur de scène :
    http://wiki.zwaveeurope.com/index.php?title=Use_ZME_06443_as_Scene_Controller_in_VERA

  3. Julien Renaud dit :

    Bonsoir, installé pour gérer la lumière dans ma chambre les piles auront duré juste un an.

    • Merci pour l’info ! Je vais modifier, pas le temps d’attendre 1 an de mon côté 😉
      Quelle est ta configuration ? Une box domotique ? La box est-elle éloignée ? L’interrupteur sert-il souvent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *