Test tête thermostatique Eurotronic StellaZ

Share

Eurotronic propose depuis quelques temps les têtes thermostatiques domotisées, les modèles Stella à installer à la place des robinets thermostatiques de vos radiateurs. Différents modèles existent intégrant différents protocoles : protocole propriétaire, enocean, KNX RF, zigbee, Zwave. C’est alors la dernière lettre du nom du produit qui indique le protocole.
C’est à la version Z-wave que nous allons nous intéresser dans cet article, version nommée StellaZ.

Il existe peu de produit type tête thermostatique commandable sur le marché. La StellaZ se place en concurrente des têtes thermostatique Danfoss Living Connect 014G001. Elles sont cependant bien différentes sur différents points.

Déballage

stellaz_paquetLe packaging est pour le moins basique, carton noname avec une étiquette sur le dessus.

L’ensemble contient :

  • La tête thermostatique
  • un adaptateur beige pour robinets Danfoss de présentation correct
  • différents autres adaptateurs en plastique noir pour les autres formats de robinet que l’on peut trouver sur un radiateur.
    kit_stellazA noter la finition plutôt moyenne de ces adaptateurs : ils sont accolés les uns aux autres à la réception et la coupure des liaisons laisse apparaître des imperfections sur ces adaptateurs
    Ayant pour ma part des robinets de type Danfoss, je n’ai pas eu à utiliser ces derniers.
  • une vis+écrou nécessaire pour deux des adaptateurs noirs
  • une clé à deux dents permettant d’enlever la tête du radiateur
  • Une notice ( Page A4 imprimée recto verso)  disponible au téléchargement en suivant ce lien

Présentation

Regardons la tête thermostatique dans tous ses détails :

stellaz_top stellaz_devant
stellaz_cote stellaz_ouvert

On retrouve sur le dessus le duo bouton + led pour l’appairage et les autres fonctions réseau. On peut y voir aussi un petit trou dans lequel apparaît un composant électronique : il doit s’agir de la thermistance servant à mesurer la température ambiante de la pièce.

Sur le devant apparaissent les inscription relative au produits avec le logo EuroTronic et le nom. La disposition de cette affichage sur la face la plus visible de l’appareil n’est pas très heureuse. Heureusement ces inscriptions sont de couleur grise, elles sont finalemenet peu visibles.

La face avant constitue également la trappe d’accès aux piles, car il s’agit bien d’un appareil alimenté de cette façon. La trappe d’accès semble malheureusement assez fragile (attention à ne pas casser les deux petits ergots). Même constat sur les contacts de pile qui font vraiment premier prix. Attention également à l’insertion des piles car il n’y a pas de détrompeur physique. Le sens des piles est bien gravé au fond du réceptacle, mais il ne saute pas aux yeux.

Stellaz_crochetsPeu de choses apparaissent sur le bas du thermostat en dehors du clip de la trappe et des deux trous. Ces deux trous s’utilisent avec la clé à deux dents afin de désolidariser le thermostat du radiateur. Cette clé agit en fait en écartant deux ergots qui apparaissent sur la photo ci-contre. Ce sont ces ergots qui fixent le thermostat sur les adaptateurs cités ci-dessus. Ces ergots ne donnent pas l’impression d’une grand solidité, au vu de la pression non négligeable qui doit être appliquée sur ceux-ci lorsque le thermostat appui sur la vanne du robinet.

Concernant la finition de l’ensemble elle est tout juste passable, avec des emboîtements plastique très visibles et pas très gracieux.

Montage du thermostat

Le montage du thermostat, dans le cas d’utilisation de l’adaptateur pour robinets de type Danfoss,  est relativement simple. L’appairage quand à lui se fait toujours avec le duo bouton + led comme la majorité des appareils Z-wave. Après quelques essais, on y arrive donc …
A noter qu’il est important de mettre le thermostat dans un mode spécifique pour le montage : celui-ci rentre totalement le piston de façon à faciliter le montage sur le radiateur.

Une fois l’installation et l’appairage effectué, nous voici en présence d’un radiateur domotisé :

stellaz_rad_gauche stellaz_rad_droite

stellaz_rad_comparatifVisuellement l’intégration du thermostat ne me plaît pas beaucoup. Cependant l’avis de la famille est meilleur que le mien puisque je reçois l’approbation générale. Il est vrai que le thermostat reste assez petit est donc peu visible dans une pièce. Comparons d’ailleurs sur la photo de droite le thermostat à un tête thermostatique tel qu’on en trouve habituellement. La taille est similaire, mais le bloc Eurotronic fait forcément plus anguleux et plus imposant.

Utilisation avec la box Veralite

L’installation avec la Veralite s’effectue normalement. Le panneau de contrôle du périphérique StellaZ permet d’effectuer les réglages suivants :

  • StellaZ_vue_veraliteRéglage du mode de fonctionnement ( Mode confort ou mode Economomique)
  • Réglage de la température de consigne
  • Mesure de la température ambiante
  • Niveau de batterie

Un problème d’imprécision des mesures persiste avec la veralite, puisque cette box enlève les décimales sur les mesures des périphériques Zwave. La comparaison reste cependant possible mais avec un delta minimum de 1°C.

Le contrôle direct de la position de la vanne en pourcent n’est pas directement possible. Il pourrait cependant être possible de travailler dans ce mode en écrivant un script Luup adéquate.

Utilisation avec la box Eedomus

L’installation de la tête StellaZ se fait très facilement sur l’Eedomus. Après installation on accède à deux panneaux permettant de définir la consigne en température et afficher la température ambiante mesurée :

Stellaz_eedomus

 

Le niveau de batterie est disponible également dans les paramètres du périphériques.
Le contrôle des modes de fonctionnement, le réglage direct de la position de la tête en pourcent ne sont pas paramétrables.

La température ambiante remonte bien à l’eedomus, mais la précision est limitée à 0,5°C. Il ne s’agit pas cette fois ci d’une limitation dûe au contrôleur eedomus mais à la tête thermostatique qui a une précision de mesure de +/-0,5°C.

Comparatif des fonctionnalités

Le tête thermostatique Eurotronic propose de nombreuses fonctionnalités à travers le réseau Z-wave. Il est à ce niveau clairement plus complet que son homologue Danfoss :

Configuration
Eurotronic StellaZ
sur Veralite
StellaZ_vue_veralite
Configuration
Danfoss Living Connect
014G0012
sur Veralite
Danfoss_vue_veralite

Voici un comparatif des fonctions entre les deux appareils :

Tête thermostatique Support Stellaz
  Stella Z Danfoss Veralite Eedomus
Réglage température Oui Oui Oui Oui
Mesure T° ambiante Oui Non Oui (précision 1°C) Oui (précision 0,5°C)
Niveau de batterie Oui Oui Oui Oui
Détection fenêtre ouverte Oui Oui
Mode confort Oui Oui Oui Non
Mode économique Oui Non Oui Non
Mode antigel Oui Non Oui Non
Controle direct de la vanne  (en %) Oui Non Non Non

L’absence de différents modes sur l’appareil Danfoss n’est pas forcément important, puisque la température de consigne peut être directement modifiée. Par contre la mesure de température ambiante sur le Stella Z est très intéressante, même si cette mesure n’est pas très précise car prise près du radiateur. C’est un bon indicateur d’un besoin de chauffage dans la pièce. Une comparaison directe entre la température de consigne et la température mesurée peut permettre de déclencher la chaudière pour amener de la chaleur dans une pièce particulière.

Enfin il est à noter qu’un contrôle direct de la position de la vanne est possible si cette fonction est disponible sur la box. Cette fonctionnalité pourrait par exemple trouver tout son sens dans un système de régulation perfectionné. Exemple concret : la régulation par zone d’un plancher chauffant.

Résultats des essais

Régulation

Après installation des vannes StellaZ, le ressenti au niveau de la régulation de température est très bonne. Avec un réglage à 20°C la température ressentie se situe quasi constamment à un niveau idéal, ni trop chaud ni trop froid, dans les deux chambres qui en sont à présent équipées. La stabilité de la température est très fortement améliorée par rapport aux têtes thermostatiques classiques précédemment installées, le confort est donc amélioré.

En rajoutant une sonde de température (Oregon Scientific) dans une des chambres, j’ai pu vérifier que cette impression se reflète dans les mesures :

Courbe_temp_stellaz

  • La courbe noire correspond à la température dans la chambre équipée du Stella.
  • La courbe  verte correspond à la température dans le salon qui peut être utilisée pour détecter l’arrêt du chauffage pendant les périodes de nuit. Si le chauffage central s’arrête, la tête thermostatique ne peut évidemment pas remonter la température dans la chambre.
  • La courbe bleue est la mesure de température donnée par la Stella Z. Elle a une précision limité à 1°C dûe à la veralite. On peut y voir par exemple que l’ouverture d’une fenêtre a un impact sur la température de la pièce mais peut également être détectée avec la mesure de température de la tête.

La régulation peut de façon générale être considérée comme bonne : environ ±0.2°C de variation sur 10 heures.

Elle donne semble t’il de meilleurs résultats que la tête Danfoss. Cependant ces unités sont situées dans des pièces différentes qui ont des contraintes différentes. Il est donc difficile de donner une conclusion définitive à ce niveau.

StellaZ_pilesConsommation

Qu’en est-il à présent de la consommation de piles du StellaZ ? Je rappelle que l’appareil fonctionne avec deux piles AA.

J’ai tout d’abord pu noter que le retour de niveau de pile fonctionne correctement, même si le niveau donné avec des piles neuves est de 111% …
Après 80 jours de tests, le niveau est descendu de 111% à 83% soit environ 2,5% par semaine. Cela donnerait une durée de vie d’environ 10 mois. D’expérience avec les thermostats Danfoss, cette durée devrait cependant être supérieure à cette valeur, la vitesse d’usure se réduisant en effet au fur et à mesure des mois. On peut sans doute espérer une durée de vie d’environ 1 an. Pour atteindre cette durée il faut cependant prendre quelques précaution : mettre un niveau de consigne bas (7°C) en été lorsque le chauffage est éteint pour limiter les mouvements de régulation, limiter les périodes de réveil de la tête.

Conclusion

+ Bonne régulation de température des pièces
+ Retour de température ambiante à la box
+ Durée des piles correcte
Fiabilité sur le long terme à vérifier, mais au vu du montage je crains des petits problèmes à répétition ( mauvais contact de pile, …)
 Précision du retour de température ambiante avec une précision de ±0,5°C
finition du thermostat tout juste suffisante
Packaging et accessoires peu qualitatifs

 


Mise à jour 26-06-2014 : Intégration informations sur le fonctionnement avec l’eedomus, mise à jour de l’usure des piles

Share

Vincent Recipon

Propriétaire de ce blog. Owner of this blog.

Vous aimerez aussi...

19 réponses

  1. Xavier dit :

    Bonjour Vincent, merci pour votre article.

    Pourriez-vous me dire si vos différentes vannes tiennent toujours le coup ? La qualité de fabrication fait réfléchir … Le clapet des piles semble vraiment fragile. Et surtout les adaptateurs sont ils toujours intacts ?

    Je suis intéressé par ces vannes car les danfoss ne semblent pas compatible avec le logiciel domoticz, plusieurs utilisateurs s’en plaignent et malgré l’open source il faut avoir le temps de se plonger dedans afin de régler les quelques soucis.

    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Bonjour,
      Elles ont fonctionnées 2 ans sans difficulté (2 changements de pile), Je n’ai pas eu de problèmes et la connection Zwave est plutôt (très peu d’erreur de transmission) surtout si je compare à la tête Danfoss.
      J’ai déménagé et me retrouve malheureusement à présent avec des robinets avec filetage en M28 au lieu de M30, je n’arrive plus à les monter et ne les utilise donc plus temporairement. Si quelqu’un a une solution !

  2. patrick dit :

    mais dans le cas de l’utilisation de Danfoss Living Connect, la chaudière est toujours en marche ?
    Comment peut-elle se couper quand aucun des thermostat est en demande, la chaudière ne peut pas le savoir, non ?

    • Je pensais que ce système Living Connect se connectait sur une chaudière. Effectivement ce n’est pas le cas. La régulation par les robinets seulement est possible mais il me semble que gérer le démarrage / arrêt de la chaudière est un gros + en terme d’optimisation énergétique !

  3. seb dit :

    Bonjour,
    Est-il possible d’associer cette tete thermostatique avec Jeedom ou Domoticz sur Razberry? Merci.

  4. patrick dit :

    bonsoir merci pour votre dossier :), je débute et j’aimerai commencer par gérer mon chauffage…et j’ai quelques questions, s’il vous reste un peu de temps…
    À partir de l’Eedomus+, je voudrais savoir si je vais pouvoir gérer une Sonde thermomètre – OREGON SCIENTIFIC THN132N couplée avec plusieurs têtes thermostatiques Eurotronic StellaZ sur mes radiateurs a eaux afin de régler la température générale d’une pièce ?
    je crois que c’est votre configuration… manquera t-il quelque chose pour faire marcher la chaudière en cas de besoin dans une pièce ?

    est-ce que j’aurais le même résultat avec les danfoss ?

    merci de votre retour !

    • Les têtes remontent déjà les températures, la sonde de température est-elle nécessaire ? Par ailleurs les têtes thermostatiques se commandent avec une consigne de température, pas avec une consigne type tout ou rien. Il suffit donc d’indiquer la température souhaitée à la tête thermostatique,et de mettre des règles pour changer ces températures en fonction du jour et de l’heure.

      Le deuxième point concerne la chaudière et sa mise en route pour réchauffer une pièce qui serait trop froide. Comment est contrôlée votre chaudière, avec un thermostat mural basique? Quelle est l’année de la chaudière ?
      Dans des installations un peu ancienne, il suffit de remplacer le thermostat mural par un module de contrôle ON/OFF ( fibaro, Qubino, aeon,…). Le contrôle du module peut être effectué par un thermostat virtuel sur eedomus pour les pièces n’ayant pas de robinet thermostatique commandé ( et donc retour de la sonde de température …). Cela peut se faire également par des règles de comparaison entre la consigne des têtes thermostatiques et la température mesurée de la pièce : si la température de la pièce est inférieure à la température de consigne, alors je démarre ma chaudière pendant 5 minutes.

      J’avais ces règles en place. Dans quelques jours déménagement, et plus d’automatisation dans ma nouvelle maison du fait de la chaudière à condensation. Les thermostats d’ambiance utilisent un protocole propriétaire, ce n’est plus un simple ON/OFF :-(.

      Sinon il y a la page d’aide eedomus à ce sujet :
      http://doc.eedomus.com/view/Pilotage_du_chauffage
      http://www.eedomus.com/fr/guide-pratique-comment-realiser-un-thermostat-personnalise/

      En espérant que cela puisse aide.

  5. ceraz dit :

    Merci sur l’article et surtout de faire part d’une utilisation de 80 jours de test ! A partir de l’image, Stella n’offre pas la possibilité de modifier/visualiser la consigne du thermostat en local comme Danfoss LC ou Honeywell evohome. Pour une installation familiale en maison/villa cela me semble être important de pouvoir modifier la consigne car on n’a pas toujours l’accès à « la box » sous la main. Qu’en dit votre expérience ?

    • Mon avis est plutôt l’inverse : je ne vois aucune raison de modifier la consigne sur le radiateur. J’ai un thermostat danfoss également et nous ne touchons jamais la consigne. Les changements de consigne (jour/nuit) sont gérés par la box domotique d’une part ce qui veut dire qu’un changement manuel est de toute façon écrasé au changement de période. D’autre part on s’attend à ce que la régulation fonctionne, ce qui est le cas dans une maison moyennement isolée (maison des années 90)

  6. Tony dit :

    I was trying to connect one of these this weekend. I thought it screwed on. I did not try putting in any batteries. Looking at this it appears that the device connects itself after the batteries are put in and you have placed it on the radiator valve. Is this the case?

    • You shouldn’t install it before putting batteries. Installation mode have to be activated which is retracting fully valve actuator to ease installation and prevent damages (refer to manual to do so, if I remember well you have to long press the button during 5 seconds). That’s first point. After installation, same button have to be long-pressed another time to end-up installation procedure, and it should go then in pairing mode automatically for a limited amount of time. For the Zwave pairing to happen you have also to have your controller to be in pairing mode …
      If problems, try to remove pairing and do it again following the procedure in the manual.

  7. Albert Ponse dit :

    Merci, je cherchais justement un article sur la StellaZ et je tombe sur -non pas un article – mais un véritable dossier de fond et qui plus est de qualité. On sent le métier et une grande maîtrise du produit. Avec mes remerciements

  8. Thomas dit :

    Enfin un avis complet et détaillé sur cette tête et une comparaison avec la Danfoss ! Merci mille fois.

    Question : n’as-tu pas rencontré de problème d’encombrement du réseau Zwave ? Voire de communication avec la box ? Certains utilisateurs ont relevés des problèmes de communication qui peut être du à la masse métallique du radiateur.

    • J’ai rencontré et je rencontre toujours des petits soucis qui semblent liés au réseau Zwave en général : latence de commande la plupart du temps, ds distances maximales de connexion trop courtes dès qu’il y a 1 ou 2 murs (je dirais 1 dizaine de mètre maximum), un détecteur Aeon qui ne voulait plus discuter.
      Mais rien de particulier relatif à la tête Eurotronic ou même Danfoss.
      D’ailleurs comment ces utilisateurs ont vu que le problème était dû à la masse métallique du radiateur? Effectivement ça doit faire un bel écran pour le 868MHz mais il ne faut pas avoir de chance pour que la box et tous les éventuels répéteurs du réseau soient tous cachés par le radiateur…
      Pour être clair je ne sais pas dire aujourd’hui si mes petites anicroches sont liées vraiment au réseau Zwave où à la box veralite (antenne pas terrible, méthode de gestion du réseau). Il faudrait passer du temps pour comprendre vraiment ce qui se passe. Mais la première étape serait de tout remettre à plat : supprimer tous les devices du réseau et les réappairer à leur position définitive de façon à être sûr de toutes les configurations. J’ai pas mal bricolé jusqu’ici, j’apprend par mes erreurs et il doit en rester.

  1. Friday 7 March UTC

    […]   […]

  2. Thursday 7 August UTC

    […] (voir cet article). Quand à la température dans les pièces, elles proviennent des têtes thermostatiques Eurotronic Stellaz qui continuent de me renvoyer la température des pièces toutes les 20 minutes, même en été. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *